Quelles informations sont indispensables sur un flyer ?

Home  >>  Communication  >>  Quelles informations sont indispensables sur un flyer ?

Quelles informations sont indispensables sur un flyer ?

Le 24 août 2016, Ecrit par , Dans Communication,Publicité, Ayant pour thème : ,, , Discussion : Pas de Commentaire

Quand on décide de créer un flyer pour un évènement particulier, une offre, ou même la création de son entreprise, on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Pourtant il faut simplement connaître les règles de bases, et faire appel, si nécessaire à une agence de communication ou à un graphiste pour la mise en page.

Tout d’abord, il est important de rappeler que chaque flyer est unique et est à destination d’un public spécifique. Il n’existe pas de formats spéciaux ou d’épaisseurs à avoir absolument, non, cela dépend juste de son mode de distribution, de sa durée de vie et de l’image que vous voulez véhiculer.

Par exemples : un flyer avec un format carte postale, d’épaisseur relativement forte, aura plus d’impact dans les bars, restaurants et boulangeries que dans une boite aux lettres où la plupart du temps, ils sont jetés directement. Alors que pour un flyer, format A5, de faible épaisseur l’endroit idéal de distribution sera la rue (street market).

Il est tout à fait possible de varier la forme de son flyer pour le rendre plus original et attirant mais il faut faire attention au coût que cela va engendrer. Dans ce cas, évitez les distributions en volume.

Pour ceux qui ont un petit budget, privilégiez, par exemple, un format standard, des couleurs flashys comme le vert, l’orange, le bleu clair et un texte noir avec un dégradé. Cela va rendre votre flyer original sans « se ruiner ». N’oubliez jamais que le flyer est une vitrine visuelle de votre activité et doit être attractif pour se démarquer dans l’univers saturé de la publicité aujourd’hui.

flyer

Nous allons détailler les informations importantes de bases en 5 thématiques.

 Le contenu

Il est important de suivre la règle du « trop d’infos, tue l’info », il faut faire SIMPLE !
Commencez par suivre ces étapes :

  • Faire un brouillon.
  • Rayer tout ce qui est superflu et qui peut être supprimé.
  • Utiliser au maximum 2 polices de caractères et 2 ou 3 tailles et styles de texte.
  • Hiérarchiser vos textes en commençant par le plus important et en continuant par les détails. « D’abord convaincre, puis vendre ».
  • Faire relire par une personne extérieure au projet afin qu’elle vous donne son avis.

Normalement, votre flyer commence à prendre forme mais n’est pas finalisé, c’est normal il y a encore des règles à suivre. Et oui, personne n’a dit que ça se ferait en un claquement de doigts.

Pensez, ensuite à mettre en avant vos éléments essentiels. Les offres, le prix et la date de l’évènement sont indispensables, et donc doivent être facilement visibles et lisibles. Favorisez la couleur et la typographie grasse, mais évitez les majuscules et les polices trop graphiques qui rendent l’information difficile à lire. Aussi, ne mentionnez jamais de « je » ou de « nous », utilisez plutôt « vous » + impératif (exemples : regardez, cherchez, trouvez) tout en faisant des phrases courtes. Si vous désirez faire une liste, ou montrer plusieurs arguments, utilisez les puces, les listes, les points et les paragraphes de différentes couleurs.

Enfin, il faut avoir une accroche percutante, un slogan qui serait provocant, mémorisable au simple coup d’œil et/ou factuel. L’essentiel est d’attirer l’attention. Il existe des « mots magiques » de bases :

  • Facile
  • Gratuit
  • Offert
  • Exceptionnel
  • Promotion
  • Découvrez
  • Devenez
  • Oubliez
  • Ne perdez plus …
  • Comment faire pour vous …

Avec tout ça, votre contenu sera parfait. Il ne reste plus qu’à mettre en forme votre flyer de façon définitive.

  • Un design qui attire l’œil

Favorisez, pour le flyer, de manière globale, les couleurs chatoyantes, originales et/ou flashy. Pour les textes, pensez au noir, c’est simple et ça donne un effet « haut de gamme ». Si c’est à destination des jeunes, les couleurs criardes seront idéales. Pour vous aider dans vos choix de typos, pensez à celles classées par thèmes (enfants, halloween, mariage,…) et à ce que vos textes soit lisibles et de tailles suffisantes pour que le lecteur n’ait pas à se forcer pour lire.

Pour ce qui est de l’organisation de votre flyer, faites des blocs thématiques. J’explique. Les blocs de lectures (bloc slogan, bloc coordonnées, bloc offre, …) permettent d’analyser et de lire plus rapidement les informations. C’est essentiel quand vous n’avez que quelques secondes pour convaincre votre potentiel client.

Ensuite, réalisez un équilibre entre votre texte et votre visuel. Ne perdez pas votre prospect en brouillant le message final dans un flot de textes ou de couleurs. Restez simple et efficace.

Par exemple : pourquoi ne pas intégrer le texte au graphisme. Cela permet un gain de place, un rendu différent, évite la rupture visuel/texte et donne plus de cohérence visuelle, ce qui est très efficace pour la mémorisation.

Enfin, n’oubliez pas que votre support a un recto mais aussi un verso ! Certes il n’est pas toujours nécessaire quand on sait que le recto porte le message principal. Mais vous pouvez tout à fait vous en servir pour affirmer plus d’arguments, montrer plus de témoignages (sur lequel on reviendra après) ou encore pour émettre une seconde offre.

  • Savoir mettre en avant ses bénéfices pour votre cible

Ici, la règle est simple, il faut simplement pouvoir répondre aux questions suivantes en vous mettant à la place du lecteur :

  • Qu’est-ce que ce flyer ?
  • En quoi cette offre m’intéresse ?
  • Pourquoi moi ?
  • En quoi ce flyer va m’aider à résoudre un problème ?
  • Quels bénéfices vais-je en tirer
  • Où est-ce ?
  • Quand est-ce ?

Vous voyez c’est simple !

  • Utiliser des témoignages

Rien n’est plus convainquant que les témoignages clients, les études prouvées, les citations etc… misent en avant et visibles de suite.

En effet les témoignages vont donner confiance aux lecteurs, car ils sont une preuve de l’expérience d’un client de l’entreprise. C’est d’autant plus convainquant  quand le témoignage est accompagné du nom, du prénom et d’une photo de la personne témoignant.

Pour les études, il faut la mettre en avant, les plus frappantes sont les chiffrées. Par exemples : « 95% des clients ont constaté des résultats immédiats » ou « 9 personnes sur 10 inscrites sont satisfaites et le recommandent ».

  • La diffusion

Vous voici avec votre flyer enfin terminé. Mais la question qui se pose maintenant est de savoir où le distribuer. Pour vous aider, posez-vous les bonnes questions.

  • Où vais-je trouver et toucher ma cible ?
  • Est-ce une offre de longue durée ?
  • Où cela se situe ?
  • Où est ce que les gens vont vouloir regarder mon flyer ?

Je vais vous donner des exemples pour deux types de distribution de flyers :

« Mon entreprise est dans l’univers du bien-être. Mon flyer propose une séance de relaxation offerte pour une achetée. Elle est valable du 1 juin au 1 juillet. Cette offre est valable sur présentation du flyer directement dans l’institut. »

Je vais donc favoriser mon institut, les magasins de proximités, les instituts de beauté (salon de coiffure, centre de manucure, centre esthétique, …) mais aussi les piscines, et les grandes surfaces alentour. Des endroits visibles et fréquemment visités par les femmes qui sont les plus ciblées par l’offre. Comme c’est pour une courte durée, je ne vais pas les distribuer dans les rues au risque de les voir dans les poubelles et engendrer des coûts inutiles.

Autre exemple :

« Je suis peintre, maitre d’œuvre, et à mon compte. Mon flyer annonce une offre spécifique pour tout parrainage d’un autre client. Elle est valable dès le 1er septembre et n’a pas de durée limitée dans le temps. »

Je vais donc distribuer mon flyer dans les magasins de bricolage, les entreprises du second œuvre, mais je peux aussi les distribuer dans les boites aux lettres de mon secteur géographique car c’est une longue durée et les prospects pourront se rappeler de l’offre après l’avoir vue dans leurs courriers.

Enfin, il est intéressant aussi de relayer ses offres sur son site internet et les réseaux sociaux afin d’élargir encore davantage son périmètre de clients. Vous pouvez simplement poster la version numérique de votre flyer.

 

Dernier petit détail de fin, montrez votre flyer à une personne extérieure afin qu’elle vous dise ce qu’elle en a compris et ce qui l’a le plus marqué. Si la personne à compris l’idée essentielle de l’offre, la date et le lieu, votre flyer est parfait !

Dernier, dernier  (c’est promis) conseil, pensez aux marges d’impression (fond perdu et tracé), demandez conseil c’est mieux que de tout refaire.

Vous voilà fin prêt pour imprimer, distribuer et faire profiter vos clients de vos petites merveilles.

Melissa Finociety

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *