L’étude de marché : Se lancer et faire évoluer son entreprise

Home  >>  Communication  >>  L’étude de marché : Se lancer et faire évoluer son entreprise

L’étude de marché : Se lancer et faire évoluer son entreprise

Le 17 juillet 2017, Ecrit par , Dans Communication,Stratégie d'entreprise, Ayant pour thème : ,,, , Discussion : Pas de Commentaire
© Freepik. Etude de marché. LC KOMUNIKé Vous n’avez peut-être pas encore construit votre business plan ni fait le diagnostic du marché dans lequel vous avez décidé de créer votre entreprise. N’attendez plus, documentez-vous et posez-vous les bonnes questions afin de comprendre les spécificités de votre marché cible et les clés qui permettront à votre entreprise de s’y implanter durablement.

Décrypter son marché et comprendre son environnement

Avant de commencer une étude de marché, il est essentiel de comprendre parfaitement son activité et ses cibles. Ces deux facteurs vous éclaireront sur le marché qui vous correspondra le mieux et vous pourrez identifier vos principaux concurrents.
L’étude de marché implique de faire preuve d’une grande rigueur et d’une bonne organisation. Ainsi, avant de vous lancer, prenez le temps de vous interroger sur un bon nombre de facteurs : Le domaine d’activité de votre entreprise, vos produits et services et surtout le type de consommateurs que vous souhaitez cibler !
Si vous vous lancez, par exemple, sur le marché de la santé et du bien-être, en tant que réflexologue ou esthéticienne, il est fondamental de segmenter votre marché en fonction du type de public susceptible de faire appel à vos services.

Serait-ce une majorité de femmes ? citadines ou rurales ? Quelle moyenne d’âge visez vous?


Un ciblage précis vous permettra de proposer des offres attractives et percutantes, qui ne passeront pas inaperçues puisqu’elles auront plus de chance d’être appréciées. Votre audience cible sera alors plus réceptive et s’intéressera davantage à votre entreprise. Par la suite, le ciblage pourra conditionner votre message et votre positionnement.

Quels sont les produits ou services que je propose à ma cible ? Comment m’adapter à leur besoin selon différents critères (âge, sexe, profession) ? Quelle serait ma zone de chalandise ? Est-ce que j’exerce à domicile et/ou en institut ? Qui sont mes concurrents et combien sont-ils ?

 Un bon positionnement permettra de vous implanter durablement dans un marché précis et ainsi rendre votre entreprise pérenne.
Par la suite, identifiez vos objectifs en termes de ventes et de chiffre d’affaire à atteindre et renseignez-vous sur votre marché cible, ses évolutions, ses tendances ainsi que les conditions liées à la réglementation que ce marché implique.
Lorsqu’on tente de s’implanter sur un marché, il est important de ressentir une vraie demande et de ne pas tenter sa chance parmi un multitude d’offres déjà existantes. C’est pourquoi votre positionnement est si important. Certaines entreprises, en fonction de leur secteur d’activité et de leur audience cible, auront davantage intérêt à se lancer sur un marché local (instituts, petits commerces, cabinets médicaux);  à l’inverse, les entreprises de transports et logistiques, par exemple, s’orienteront plus particulièrement vers des marchés nationaux voir internationaux.

Ne négligez pas vos concurrents, plus vous les connaîtrez et mieux vous pourrez les devancer.

Vos concurrents directs seront les entreprises qui exercent la même activité que vous et vendent des produits et services similaires. Cependant, vous aurez également des concurrents indirects. Ce sont ceux qui vendent des produits de substitution, différents des vôtres, mais répondant au même besoin de votre cible. Une entreprise de prêt à porter commercialisant essentiellement de la lingerie sportive féminine aura comme concurrents indirects des enseignes de grande distribution sportive telle que Décathlon, par exemple.
Ainsi, en analysant un grand nombre d’informations les concernant, tels que leur chiffre d’affaire, leur stratégie, leur capacité d’innovation, leurs parts de marché…. vous aurez plus de chance de vous faire une place et d’adapter votre offre en fonction de ces derniers éléments !

Et n’oubliez pas vos fournisseurs !
Les fournisseurs et leurs différents circuits de distributions vous éclaireront sur l’état de votre marché. Distinguez qui ils sont, leur nombre, leur prix et le pouvoir de négociation que vous aurez avec eux.

Comment me documenter sur mon marché ?

 

 Quelle est la taille de mon marché ? Est-il rentable ? Quels sont ses points forts et ses points faibles ? Quelle est sa croissance actuelle ? …

 L’objectif étant de collecter des informations pertinentes, à faibles coûts et surtout fiables, il est possible de trouver des études sectorielles, des chiffres et des analyses, via des organismes tels que les syndicats professionnels, la chambre de commerce et d’industrie (CCI), les observatoires économiques…
Sur internet, il est également conseillé de consulter le site de L’INSEE (l’institut national de la statistique et des études économiques) ou encore le site Xerfi qui propose des études sectorielles concernant les marchés français et européens et des bases de données professionnelles.


Différents types d’études de marchés

 En fonction de votre situation et des informations qui vous intéressent, il est recommandé d’effectuer différents types d’études de marché grâce à la mise en œuvre d’études quantitatives et/ou qualitatives pouvant être organisées et animées par des professionnels du marketing et des cabinets d’études spécialisés.

Ces professionnels pourront vous conseiller :
Une étude quantitative. Elle permet de quantifier une information, autrement dit, d’obtenir des résultats chiffrés et mesurables (pourcentage, diagramme, statistiques…). Elle est réalisée par questionnaire ou sondage auprès d’un large échantillon de consommateurs (à partir de 50 participants), et peux se dérouler en table ronde, en face à face, via un ordinateur ou tout autre appareil informatique. Cette étude s’intéresse aux opinions, aux tendances et aux comportements de la population ciblée.
Il est judicieux de mettre en place des questionnaires et des sondages informatiques, à destination de votre cible, lorsque vous créez votre tout premier logo ou que vous le modifiez. Mais également si vous proposez un nouveau produit ou service. Vous pourrez observer leur opinion et ce qui nécessite d’être amélioré.

Une étude qualitative est parfaite pour connaitre en profondeur les comportements, les motivations et les habitudes d’achat de votre cible. C’est une étude personnalisée qui s’adapte à chaque individu, ainsi, elle ne demande pas un très large échantillon. L’étude qualitative est également utile dès lors que vous souhaitez obtenir des avis sur la notoriété de votre entreprise ou l’efficacité d’une de vos campagnes de communication antérieure.
N’hésitez pas à faire appel à de véritables professionnels afin de mener à bien votre étude de marché. Il est important d’obtenir un regard extérieur et objectif afin de recueillir le maximum d’informations pertinentes et pouvoir les exploiter correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *